La prière

D’après Abdallah Ibn Qart (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« La première chose sur laquelle le serviteur est jugé le jour de la résurrection est la prière, si elle est bonne les autres actes seront bons et si elle n’est pas bonne les autres actes ne seront pas bons »
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°376)

-Ne parlez pas pendant la prière et restez concentré.
-Essayez autant que possible d’utiliser votre temps à la mosquée de façon efficace, par exemple en lisant le Coran ou en faisant du Dhikr (évocation, rappel d’Allah)
-Ne parlez jamais fort dans une mosquée, cela pourrait déranger les gens qui prient.

 

On se tient debout, le visage tourné vers la Mecque puis on lève les deux mains
à la hauteur des oreilles, en disant :

“Allahu akbar”

“Dieu est le plus Grand”

Debout plaçant les deux mains sur sa poitrine, on commence par la récitation de
la Fatiha :

Al hamdu li-llahi rabbi l’alamin
Arrahmani rrhahim
Maliki yawmi ddin
Iyyaka na’budu
Wa iyyaka nasta’in
Ihdina ssirata-l mustaqim
Sirata-lladina an’amta ‘alayhim
Gayri-l magdubi ‘alayhim
Wa la-ddallin

Amin

Ensuite, on récite une sourate ou quelques versets du Coran,
excepté pour la 3ème et 4ème rakkat.

Sourate 112 :
Qoul houwa lahou ahad, Allahou samad, Lam yalid wa lam youlad, Wa lam yakoun lahou koufou-an ahad

Inclinaison :

Après quoi
on dit “Allahou Akbar“,
et on s’incline, les mains touchant les genoux, en disant :

Subhana Rabbi el-‘Adim
(trois fois)

Ce qui signifie : “Gloire à notre seigneur
l’immense”

On se redresse, et on dit :

Samiha llahu liman Hamidah, Rabbana wa lakal  hamd

Ce qui signifie “Dieu écoute celui qui le Loue.
Ô Seigneur ! A toi la louange”

Puis on dit “Allahou Akbar” et on se prosterne.

Prosternation :

On se prosterne, le front et les mains touchant le sol et on dit :

Subhana rabbi l-a’la” (Trois fois)

“Gloire à mon Seigneur, le Très Haut”

On se relève en disant
Allahu Akbar
puis

Rabbi ghfirli”   “Seigneur, Pardonne moi”

On se re-prosterne, le front et les mains touchant le sol et on dit :

“Subhana rabbi l-a’la” (Trois fois) “

Gloire à mon Seigneur, le Très Haut”


On se redresse, la première rakkat est terminée.

Il faut refaire la même chose pour la deuxième.

Après la seconde rakkat, on fait le Tachahoud,
en position assis. On doit dire les paroles suivantes, tout en tournant
l’index de la main droite.

Attahiyatou lillah wa salawattou wa tayyibate, assalamou ‘alayka ayyouha nabiyyou
wa rahmatou llahi wa barakatouh, assalamou ‘alayna
wa ‘ala ‘ibadi llahi salihin, ach hadou alla ilaha
illa llah, wa ach hadou anna Mohammadane ‘abdouhou wa rassoulouh.

A Allah les salutations, les prières et les œuvres bonnes. Le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la grâce d’Allah et sa bénédiction , que le salut soit sur nous et aux vertueux serviteurs d’Allah. J’atteste qu’il n’y a d’autre dieu qu’Allah, j’atteste que Mohammed est son serviteur et son Messager.

Si on doit faire d’autre rakkats, on se relève, sinon on conclue avec le deuxième tachahoud.

Deuxième tachahoud :
On demande la bénédiction en faveur de Mohammad par les paroles suivantes :

Allahouma sali ‘ala Mohammad wa ‘ala ali Mohammad Kama sallayta ‘ala Ibrahim wa
‘ala ali Ibrahim, wa barik ‘ala Mohammad wa ‘ala ali Mohammad kama
barakta ‘ala Ibrahim wa ‘ala ali Ibrahim, Innaka Hamidoune Majid.

Ô Allah, répands tes bénédictions sur Mohammad et sur la famille de Mohammad comme tu l’as fait pour Ibrahim et la famille d’Ibrahim. Ô Allah, bénis Mohammad et la famille de Mohammad comme tu as béni Ibrahim et la
famille d’Ibrahim, parmi les habitants de l’univers. Certes tu es louable et glorieux.

 

On termine par les salutations finales en tourant la tête à droite,
puis à gauche en disant :

”As’salamu ‘alaykom Wa rahmatullahi Wa barakatuh”

Salutations et paix sur vous, ainsi que la miséricorde d’Allah

Source: islammedia (barraka allofikoum)

pixelstats trackingpixel
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Youtube